Réhabilitation d’une maison de 180m² : conseils et astuces

par Sep 5, 2016Non classé0 commentaires

Réhabilitation d’une maison de 180m²  : conseils et astuces

Qu’est-ce que la réhabilitation d’une maison ?

Les nouvelles normes énergétiques selon la RT 2012 (Réglementation Thermique) étendues à l’ensemble des bâtiments résidentiels depuis le 1er janvier 2013. La RT 2012 s’appuie sur les exigences du label BBC-Effinergie afin que tous les bâtiments neufs soient conçus avec de faibles besoins énergétiques.
La RT 2012 fait valoir la conception bioclimatique qui se fonde autour de 5 axes: le chauffage, l’éclairage, la ventilation, la production d’eau chaude sanitaire et la climatisation. Deux autres points deviennent essentiels : la performance de l’isolation thermique et l’efficacité de l’étanchéité de l’air.

Pour la réhabilitationde cette maison de 180m² , durant lesquels elle est restée habitée, nous avons réalisé des travaux de créations, installations, conseils, rénovations.

Nous avons aménagé intégralement une salle de bain. Il y a des règles d’aménagement pour les salles de bain afin qu’elles bénéficient d’un confort maximum.
55 cm : distance minimum devant la douche / baignoire pour y entrer et en sortir avec aisance. Même distance devant le lavabo pour faire une toilette sans être à l’étroit.
90 cm : largeur minimum au sol pour se sécher, de la tête aux pieds.
60 cm : distance à prévoir devant les WC pour un minimum d’aisance.
20 cm : distance à prévoir de part et d’autre de la porte pour pouvoir ouvrir et fermer sans abîmer les meubles ni gêner le passage.

Nous avons créé et installé un dressing. Pour un faire un bon dressing, il y a six points clés :

Tout d’abord penser l’organisation :

Quelle est ma manière de ranger ? Le dressing doit vous ressembler, il s’adapte à vous et non le contraire.

Ensuite il faut optimiser son installation :

De quel espace je dispose pour réaliser mon dressing ? L’avantage du dressing est son côté sur-mesure. En fonction de votre pièce, vous privilégieriez un type de dressing, linéaire ou en « L » pour une pièce classique. Le dressing s’adapte aux contraintes du lieu, il est donc possible de l’installer dans des espaces improbables (sous les escaliers, dans des combles, soupentes ou mansardes).

Troisième point : aménager l’intérieur !

Il faut veiller à respecter la règle des 3 zones : penderie, accessoires et étagères (pull, chemises, tee-shirts…). Il ne faut pas que les rayonnages soient trop espacés, hauteur maximum conseillée 15 cm, il vaut mieux varier leur profondeur.

Ensuite les matériaux à choisir :

il faut distinguer l’intérieur et les façades. En général, la structure est composée de panneaux de particules mélaminés, de colonnes alu, d’étagères en bois ou en verre, et des barres de suspensions. Pour l’extérieur, diverses sont les propositions puisqu’il faut que votre dressing s’intègre à votre pièce et être élégant. Vous pouvez habiller vos portes de miroirs, peintes ou laquées au coloris de votre choix, voire transparentes. Conseil tendance : effets textile, cuir ou bois, colorés avec finitions mates ou vernies. Vous pouvez aussi rester dans la simplicité en choisissant de fermer par des rideaux.

Cinquièmement : Penser à l’éclairage !

Spots encastrés ou Leds, à vous de voir !

Enfin il faut calculer son budget !

Revêtir le sol : quels matériaux choisir ? Quelles dimensions ?

Carrelage, parquet flottant, parquet stratifié, lino… pour quel type de pièce ? Il est plus facile de poser du sol aujourd’hui puisque certains sont adhésifs ou clipsables.
Pour cette maison, nous avons réalisé l’aménagement de sol avec parquet.

Vous avez un projet de travaux en tête ?

Faites-nous parvenir votre demande de devis.